Les tenants et aboutissants de l’AVI

Bon, je remets le texte ici, avec la mise à jour, histoire de faire un suivi. La question était : Qu’est-ce que vous pensez de l’AVI ? (avec le texte joint, donc, en supplément)

On m’a dit, répondu, que tout amour est véritable…
Mais, aussi, que l’amour est forcément véritable ET inconditionnel…
Sinon ce n’est pas de l’amour mais, peut-être…
De l’attachement, de la possession…
Et, donc sûrement pas de l’amour.

Ce à quoi j’ai répondu :
Pour moi, l’amour, c’est… C’est (sa)voir l’amour partout autour, en(tre) nous…
Mais c’est… Mais c’est trop paradoxal.

Puis :
Pour moi toute la Vie est amour…Une palette infinie de toutes les nuances de couleurs… Mais, également, du noir, et du blanc…
Et, pour moi, encore, il n’y en a qu’un, parmi cette infinité, qui apprécie tout cet amour, à sa juste valeur…
Et c’est ce que j’appelle l’AVI.

Commentaire de ma meilleure amie :
« Tu vois, tu as trouvé la force de répondre, y’a pas plus beau et plus simple à comprendre que cette réponse ».

On m’a aussi fait développer le passage sur l’AVC, chose que j’ai faite ainsi :
Merci ! Disons que l’inverse de l’amour véritable inconditionnel, c’est l’amour véritable conditionnel… Donc « avc ».
Perso j’ai eu plus d’une fois des problèmes « physiques » de cœur, qui coïncidaient avec l’émotionnel… À chaque fois ça a été quand j’ai pensé à la femme de ma vie et à l’idée qu’on ne serait plus jamais ensemble… Et qu’on ne pourrait jamais rien y faire… Mais, de là à en faire une généralité… Je préfère parler de théorie 😊

On m’a dit, aujourd’hui (en réponse à ma dernière réponse d’hier), qu’il n’y avait qu’un seul amour et que c’était des points de vue. Ce à quoi j’ai répondu, plus en détail : Je suis d’accord avec vous, c’est un point de vue, une vision de la Vie, une manière de regarder, de voir les choses… Un avi(s) qui, personnellement, m’aide énormément à être dans l’amour, justement… À aimer cette Vie, telle quel…
À aimer tout mon entourage, comme il est…
À m’aimer, comme je suis…
Et à savoir ce que je préfère aussi… Et l’engendrer… Etc… Et c’est pour cette raison que je le partage.
Pour aider ce monde, autant que faire se peut, à mon échelle…

Pour moi aussi il n’y en a qu’un mais… Différents degrés… Différentes formes… En fonction de « l’objet » de cet amour… S’il est pour nos enfants, nos parents, nos amis, les animaux, la nature, un bon repas… Ou l’amour de notre vie… Et, en fonction de l’intensité, de la durée, de la force, l’énergie, qu’on peut lui donner, qu’on lui donne… Et sa réciprocité, en retour…
Personnellement je crois que l’on pense tous la/les même(s) chose(s) et que ça dépend de cet amour, justement… De notre humeur, notre état d’esprit… Et notre interprétation, notre « capacité » à communiquer, nous exprimer, trouver les mots… Ça s’apprend… C’est un long cheminement… Et il faut… Il faut pouvoir trouver le temps… Surtout dans ce sy(s)tème où, le temps, c’est de l’argent, plus que de l’amour ?!
Je suis comme tout le monde, je ne peux pas toujours être au maximum de cet amour, même avec/de cet avi(s)… Donc je n’ai pas réponse à tout… Encore moins en permanence… Encore moins après ce partage qui m’a littéralement vidé.

En tout cas, merci beaucoup pour ce retour ❤️

Ah oui et j’en ai oublié une essentielle : la coïncidence entre amour de sa vie (notre plus grand amour, celle/celui qu’on aime, ou qu’on est « censé » aimer, plus que tout au monde) et amour de la vie (l’amour qu’on a pour la vie et/ou qu’elle a pour nous)…

J’ai eu un nouveau commentaire, sur un autre groupe :

L’amour n’a pas besoin d’être renommé, à mon sens… Juste d’être offert et entendu pour ce qu’il est…

Ce à quoi j’ai répondu :
Merci pour votre réponse 😊
Pour moi non plus il n’a pas à être renommé (surtout pas même) mais un mot positif de plus ne peut pas faire de mal… D’ailleurs, depuis cette publication et les retours que j’ai eu, sur un autre groupe, je me suis rendu compte que je m’en servais beaucoup plus souvent comme adverbe…
Je peux même dire que c’est un complément qui favorise l’amour et ce mot « amour », au moins au niveau « écriture », car j’utilise beaucoup plus ce mot « amour » et son champ lexical, depuis que j’ai trouvé cet acronyme.

J’ai ajouté qu’il y a déjà un certain nombre de mots « positifs » (correspondant au champ lexical de l’amour) qui, dans un certain contexte, peuvent être considérés comme synonyme du mot « amour », comme par exemple : bienveillance, gentillesse, passion, tendresse, désir, affection…

Ps : à noter que cette personne a liké mes 2 réponses.

Bon, je remets le texte ici, avec la mise à jour, histoire de faire un suivi. La question était : Qu'est-ce que vous…

Publiée par Patrick Le Ménahèze sur Jeudi 27 février 2020