Projet global

Bon alors, je voulais faire simple mais… Je n’y arrive pas !
Pas aujourd’hui, pas là, pas maintenant…
Pourtant, il le faut. Il faut que je partage cette page… C’est maintenant ou jamais !
C’est une question de vie, de Vie, de VIE… A(-)VI !!!!
Désolé, je me suis encore (laissé) emporté <3

Donc voilà, cette page c’est comme dans ma tête…
C’est, en gros, comme (dans) ma vie, la Vie… C’est un joli bordel organisé.

J’ai commencé par y mettre la dernière présentation du projet global, la plus aboutie je pense, que j’ai faite il y a 3-4 ans, sur une plateforme de financement participatif. C’est une ébauche mais plutôt bien avancée. J’ai mis la version modifiée, sur laquelle j’ai travaillée les jours derniers, et le pdf de la version « originale » de 2016-2017 (avec photos).

Ensuite j’ai partagé les quelques documents officiels (dont les statuts) de l’association (à but non lucratif), déclarée loi 1901 depuis début 2014.

Puis un document (recto-verso) sur la grainothèque, l’ancienne présentation, une foultitude de plans d’Oasis (toujours sur la même base) et encore une autre présentation du projet global axée, cette fois-ci, sur les habitats légers, démontables, modulables et/ou déplaçables/mobiles (les Tinyhouses en particulier). À noter que j’ai passé un diplôme de constructeur bois, dans ce but, et réalisé pas mal de plans de tinys (que je partagerai aussi, si vous le voulez). À noter également que, si je dois refaire un (ou plusieurs) plan(s) d’Oasis, je mettrai moins de yourtes et plus de tinys mais aussi des cabanes dans les arbres et d’autres types d’habitats plus ou moins « insolites ».

Et enfin mon CV, aussi, tant qu’à faire !

PS : je mettrai cette page à jour, de sorte que ce soit le centre « névralgique » du « projet global ».

Présentation du projet global

Introduction

Globalement, le but principal est de développer (et/ou de favoriser le développement) des Oasis (éco-lieux/villages, lieux de vie éconologiques…) basées, essentiellement, sur un potager permacole (jardin-forêt comestible) et l’AVI (Terralisme).

À ce titre, l’association du Potager de mes/nos Rêves, dont la ligne directrice (politique, au sens le plus large) est le Terralisme (idéalisme de la Terre) a pour but principal de réaliser (au moins) un exemple de « (re)localisation extrême » (cf. statuts, en bas de page), essentiellement agricole (car l’alimentation est le besoin premier de l’homme qui demande le plus de travail) mais également « social/humain », et donc basé/axé sur les valeurs éthiques/morales que sont la bienveillance, le respect, la tolérance, la compréhension, la compassion, l’amicalité, le bien-vivre (seul et en communauté), mais aussi le bonheur, le bien-être, l’amitié et l’amour, fondements de celui/celle de/pour la Vie : AVI

Contexte & ce que ce projet apporte au(x) territoire(s)/habitants

En général et, en particulier dans un contexte tel que l’on connait tous (plus que jamais), les buts/avantages de ce projet sont infinis : autonomie (indépendance non autarcique), liberté, nomadisme (woofing, habitats légers et/ou mobiles, campings plus ou moins insolites…), nourriture et cuisine saine, variée, équilibrée et locale, écologie (pas ou très peu de gaspillage, de pollution et d’empreinte écologique en général) et économie (éconologie), énergies renouvelables, développement durable, santé physique et psychologique (mentale, morale), insertion, réinsertion et réhabilitation, équilibre financier (possibilité de sortir du cercle vicieux du pouvoir lié à l’argent, à la dépendance monétaire, en privilégiant l’associatif, les dons, les échanges, le partage et les monnaies locales, tout en proposant des produits et services spécifiques, personnalisés, spécialités du lieu et/ou du pays), baisse du chômage, augmentation des bas salaires (car bon nombre de personnes préfèreront vivre dans un lieu tel que celui-ci, plutôt que de faire un travail pénible, mal rémunéré et axé sur la surconsommation et la surproductivité qui en découle), bonne conscience, vie proche de la nature, vie communautaire, éducation, apprentissage de la Vie, divertissement, temps libre, développement durable, biodiversité, lieux de vie à la fois multiculturels et adaptés au terroir/territoire et à sa géographie et son histoire, lieux pour se (re)trouver, se ressourcer, lieux de cure, de médecine (douce, traditionnelle…), de naissance et de fin de vie, ainsi que la consolidation des valeurs, de l’AVI, en général.

Il ne s’agit pas vraiment de créer une alternative visant à remplacer l’existant mais plutôt à l’adapter en permettant à quiconque d’être libre de choisir son mode de vie et son/ses lieu(x) de vie préféré(s). Car, au jour d’aujourd’hui, bien que ce type de projet (coïncidence entre sédentarisme et nomadisme) attire beaucoup de monde (de plus en plus), il reste encore peu reconnu, incompris et souvent mal perçu par le grand public, ce qui complique énormément leurs mises en œuvre.

Ressources

Pour atteindre ces buts, l’association a réalisé ce site internet comprenant donc notamment une « base de données » et diverses encyclopédies des plantes comestibles et/ou alimentaires, ainsi que plusieurs plans d’Oasis, pour permettre, à qui le souhaite, de créer un tel projet, à sa manière, en s’en/s’y inspirant.

La base de données et les encyclopédies, sont, à ce jour, la source francophone, libre (gratuite), la + complète, concernant les plantes comestibles du monde, sauvages et/ou cultivées, perennisées. Elles ont demandé plus de dix milles heures de travail et, indirectement, à peu près autant pour la culture et l’étude des plantes, sur le terrain.

La première Oasis se trouve à Saint-Allouestre, au coeur de la Bretagne (centre Morbihan, 56). Sur ce terrain de campagne de près de 2500m² (dont environ 200m² de longère), possédant 4 serres (différentes et complémentaires) a été cultivé, « testé », reproduit et adapté, plusieurs milliers d’espèces et variétés de plantes potagères (au sens le plus large, cf. encyclopédies par noms français et latins). L’espace est en réaménagement.
La deuxième Oasis se trouve un peu plus loin, au centre de Locminé. Celle-ci dispose d’une jardin composé de potagers en carrés, jardinières, bacs et pots, d’une petite serre tunnel, d’un verger, d’une cabane de jardin, d’un grand hangar et d’une petite caravane.

Le site internet, en constante amélioration, comporte déjà plus de 20 encyclopédies (plus 15 en cours de création) et plus de 3500 fiches (plus environ 3000 en cours de création), correspondant à autant d’espèces de plantes comestibles et/ou alimentaires.

L’association a également réouvert une boutique en ligne, qui sera alimentée selon différents facteurs, et il est envisagé de créer une entreprise (société ?) complémentaire, pour subvenir aux besoins financiers.

Selon l’évolution, au cours des prochain(e)s semaines/mois, nous étudions les différentes possibilités de vente de graines/semences, de plants, de légumes (de fleurs et aromates, épices, condiments…) et différents produits dérivés, essentiellement sous forme de salades et plats végétarien(ne)s et végan(e)s, mélanges d’épices et conserves, sur les différents sites, les places des villes et villages environnants (ex : marché de Locminé…), dans les gratiférias (trocs aux plantes…), dans des rassemblements de producteurs locaux (ex : amaps), sur la boutique en ligne et, éventuellement, en livraison.

Enfin, l’association souhaite organiser des sorties (randonnées) « sauvages », ainsi que des visites touristiques et pédagogiques des différentes Oasis, notamment sous forme de « parcours culinaires » et/ou chasses au trésor, afin d’initier les débutants à la (re)connaissance et la préparation des plantes alimentaires, sauvages et/ou cultivées, tout en passant de délicieux instants 🙂

L’association

Statuts de l’association :

Inscription au répertoire SIRENE : infogreffe.

Grainothèque

Ancienne présentation (personnelle et globale)

Version courte :

Version longue :

Plans du projet

Les habitats « alternatifs »

Autre présentation axée sur ce type d’habitats

ps : désolé pour la qualité mais je n’ai pas encore retrouvé le document word original :/

Les avantages de la Tiny et du « sédadisme »

20 Janvier 2020 :

Si je deviens riche…
Je commence par finir de payer le crédit de ma maison, puis je la refais entièrement, de manière à ce qu’elle soit complètement autonome. J’en fais un petit paradis.

Je me construis et/ou me fait construire 2 tinys, une grande familiale et une petite, pour les enfants et/ou pour voyager plus facilement…
Et/ou un camion aménagé, pour la/les trainer… Je rachète le garage de mes parents et je refais une entreprise… De tinys et petites constructions bois.

Je donne une bonne partie de mon argent à mes parents et à mes proches… Directement… Et/ou je finance leurs projets…

Je rachète le terrain, derrière ma maison et je crée un écovillage… Basé sur l’amour… AVI… Et sur le dernier plan que j’ai réalisé…

Puis j’achète un autre lieu… Pour y faire un écolieu similaire, avec d’autres particularités…

Des exemples, à reproduire dans le monde…

Je créer un resto de rêve pour la femme que j’aime..
Un musée des legos, pour mon petit bonhomme et un centre animalier, pour ma nana…
Tout ça au même endroit ?!

Un centre de soins, aussi, notamment pour les personnes âgées, handicapées… Tout ce qu’il faut pour qu’on puisse vivre et gagner notre vie, en faisant ce qu’on aime, comme on aime…

Et puis je crée une société, à but non lucratif, pour aider les pauvres à s’en sortir, pour développer l’autonomie, un peu partout dans le monde…

Et puis… Et puis je continue d’écrire, pour envoyer de l’amour, partager… Redonner de l’espoir… La foi en l’avenir, la Vie… Le sourire… La paix intérieure…

Pour tous…
Petits et grands…
Riches ou pauvres…

C’est beau de rêver… Non ?

Moi ça me fait du bien, en tout cas…
N’hésitez pas à me dire si j’ai oublié quelque chose 😁

AVI 😘💕❤️

Lien facebook


22 Septembre 2018 :

Bonsoir !

Me revoilà à la maison, après 8 mois de formation
J’ai eu mon diplôme de constructeur bois (cobo) !!!
J’en profite pour donner quelques nouvelles, faire un point où j’en suis, notamment au niveau du projet :

j’ai cohabité avec un ami pendant plusieurs mois. Celui-ci s’est occupé d’une partie de la maison et du jardin-potager, et des animaux, pendant ma formation. Il devrait revenir habiter ici, vers la fin de l’année.
De mon côté, j’ai vécu à l’afpa de Saint Malo, avec mes collègues cobo, lesquels sont devenus, peu à peu, de bons amis. J’ai d’ailleurs eu du mal à les quitter 😭D’autant plus que c’était ma première expérience de vie… en communauté !
J’ai donc notamment fait cette formation pour pouvoir développer la partie habitation et communauté du projet d’Oasis (écolieu/écovillage… Lieu de vie éconologique) et c’est aussi essentiellement pour cette raison que j’écris et partage ce petit poste car, même si je me débrouille plutôt pas mal seul, ce n’est pas le but ultime !

À présent, je continue de (ré)aménager le jardin-potager (de nos Rêves !), de manière plus efficace, durable, de sorte qu’il soit plus facile à entretenir, et, bien sûr, toujours en grande dominante permaculture, mais aussi rénover la maison, dans le même esprit, et j’ai pour projet de construire, sur Locminé (atelier équipé et écolieu secondaire), une tiny (priorité) ainsi que d’autres habitats légers, minimalistes mais confortables, démontables et/ou déplaçables…, plus ou moins insolites… et en bois, de préférence 😁, mais pas forcément, ainsi que d’autres aménagements et constructions bois, de plein air (cabanes perchées, terrasses, jardinières, tables, bancs, jeux, etc…), dans le but de développer ce lieu mais, également de permettre à d’autres lieux d’en faire autant.

Je souhaite aussi (re)développer, en complément, la production et vente de légumes et autres plantes comestibles, de la graine à l’assiette… ainsi que proposer un « cabinet de l’amour », mais ce service n’est encore, plus ou moins, qu’à l’étude…

Je redémarre donc une recherche (plus poussée), pour développer un réseau et trouver des personnes, groupes/familles intéressé(e)s par le projet global (terralisme, pensée et mode de vie « alternatif », focalisé sur l’amour heureux… Bref, notre idéal commun !) et prêt à y participer (partenaires, investisseurs, bénévoles, woofers, hôtes, habitants…, à plus ou moins long terme) ou simplement pour profiter de nos expériences, partager nos connaissances… et des moments conviviaux !

J’ai déjà une caravane de libre, une chambre (jusqu’au retour de mon ami) et la possibilité de créer et aménager d’autres petits nids douillets… Reste plus qu’à en discuter !

Et petit bonus :
-Jardin partagé : proposition de partage du jardin/potager, pour quiconque intéressé par un bout de terrain, pour faire un potager, mais aussi échanger et apprendre sur le sujet et autres, notamment en rapport avec le projet.
-Incroyables comestibles : aménagement du domaine public environnant, dans le même but que les jardins partagés mais avec une totale liberté de cueillette pour tous.

N’hésitez surtout pas à partager ! Bisous à vous 😘

Lien facebook


18 Juin 2018 :

Je vais la faire, notre tiny, à tous les 4… On pourra voyager où on veut, avec notre maison… Et on aura aussi au moins un pied-à-terre, un point d’attache, un point de repère… Une oasis où on se sentira chez nous… Encore plus qu’ailleurs.
Je vais y arriver, mon amour, je te le promets ! Je vais y arriver, mes amours, je vous le promets ! On l’aura notre paradis sur Terre… On l’aura dans cette vie là !
Et, en attendant, on se contentera de ce que l’on a et de ce que l’on aura, ou pas… On appréciera, on aimera la Vie telle qu’elle est !
On va y arriver ! On n’aura plus peur, on n’aura plus mal… Juste du bonheur amoureux, juste de l’amour heureux… Plein les yeux !!!
On n’aura plus besoin de gagner notre vie… Et on ne s’ennuiera plus non plus… On fera ce qu’on aime, que ce qu’on aime, tout ce qu’on aime ! On profitera de la Vie, de chaque instant présent !!!
Ce n’est plus qu’un rêve, ce n’est plus qu’une utopie, mon amour, c’est la réalité idéale… qui se concrétise !
Je n’ai déjà plus peur de le dire, plus peur d’en parler, plus peur de le vivre… Même sans que tu sois près de moi… Alors imagine à 2… Et plus encore ! Je n’ai plus peur d’abandonner, ni de me confronter à ce monde… Je ne suis plus seul… Je ne serai plus jamais seul… Et toi non plus !
Alors il faut y croire, mon amour… Oui, vraiment, il faut y croire… On a tout ce qu’il faut pour y croire, pour y arriver !!!

Lien facebook

Et enfin mon CV, aussi, tant qu’à faire !

Laisser un commentaire